Après une grève de la faim de son patron, un apprenti boulanger guinéen régularisé en France

Le combat de Stéphane Ravacley n’aura pas été vain. Ce boulanger de Besançon a finalement obtenu la régularisation de son jeune apprenti guinéen Layé Fodé.

A l’annonce de sa régularisation, l’intéressé, âgé de 18 ans, a « pratiquement pleuré », a confié son maître d’apprentissage. « C’est une grande joie, une victoire. Maintenant, on va aussi se battre pour les autres » qui sont dans le même cas ailleurs en France, a déclaré Stéphane Ravacley.


Stéphane Ravacley peut mettre fin à sa grève de la faim. Le boulanger de Besançon, qui refusait de se nourrir depuis plus d’une semaine pour protester contre l’expulsion de son apprenti guinéen, a assuré que la situation du jeune homme avait été régularisée.« Laye est régularisé ! Et il reprend le travail mardi ! », a assuré Stéphane Ravacley. La préfecture haute-saônoise a confirmé dans un communiqué que le jeune homme avait été « admis au séjour en France après l’examen de nouvelles pièces apportées à son dossier », qui ont notamment permis « d’établir formellement son état civil, en lien avec les autorités consulaires de la République de Guinée ».

Lisez plus