Les déportés Bloch obtiennent une pierre d’achoppement dans la Veldstraat

Trois pierres d’achoppement ont été maçonnées dans le trottoir, au coin de la Veldstraat et de la Hoornstraat, dans le centre de Gand, à l’endroit où se trouvait auparavant la boulangerie Bloch. Les pierres constituent un souvenir permanent de la déportation, par les nazis, de la grand-mère, de la tante et de l’oncle du boulanger Jacques Bloch.