Bibac Plus cède sa place aux  » contaactdagen voor voeding « 

Le dimanche 23 et le lundi 24 octobre, le Nekkerhal de Malines accueillera les “Contactdagen
voor Voeding”, les Journées de rencontre des professionnels de l’alimentation, qui mettent
à l’honneur les boulangers, bouchers, traiteurs, poissonniers et fromagers de notre pays.
Le salon professionnel se substitue à Bibac Plus, qui aurait dû avoir lieu à Anvers mais a
finalement été annulé, et il s’annonce plus large que jamais.

À l’occasion de ces Journées de rencontre, la fédération flamande des boulangers, Bakkers Vlaanderen, et la Fédération nationale des bouchers, charcutiers et traiteurs se rejoignent pour proposer le plus large éventail possible de produits et de services au secteur de l’alimentation. Selon Luc Paeme, de Fairs Consult, société organisatrice d’expos, ce renouveau s’explique très simplement : “Nous avons constaté que les exposants accordaient de plus en plus d’attention aux coûts et profits afin de s’assurer d’un retour sur investissement. Compte tenu de cette vision à long terme, en tant qu’organisateurs, nous voulons toucher un public encore plus large et diversifié.”


L’automne sera chaud


Le salon sera plus court que les éditions précédentes : deux jours au lieu de quatre. Pour l’édition 2022, l’organisation mise sur quatrevingts exposants. “Nous sommes bien conscients que beaucoup vont d’abord réserver leur jugement. En effet, le secteur connaîtra un automne difficile”, souligne Luc Paeme. Il fait ici référence aux prix des matières premières qui ne cessent de grimper, aux prix astronomiques de l’énergie, au dépassement de l’index et à ses répercussions
sur les coûts du personnel ou encore à la baisse du pouvoir d’achat des consommateurs. “En dépit de ces nombreux défis, nous sommes convaincus que beaucoup se rendront aux Journées de rencontre”. Les visiteurs chercheront des idées pour relever ces défis à court terme. C’est pourquoi l’organisation mise sur des solutions qui permettent aux commerçants de faire face à l’avenir. “Nous ne voulons pas être spectateurs, nous voulons nous aussi chercher des solutions afin de répondre rapidement à ces défis”, poursuit Luc Paeme. Dès lors, le salon est axé sur l’innovation et les nouvelles versions, améliorées, de produits et appareils existants, qui sont plus économes en énergie par exemple. “Les produits semi-finis ont aussi le vent en poupe et nous leur accordons une attention toute particulière.”

Une offre globale


La valeur ajoutée du salon reste néanmoins inchangée, précise Luc Paeme. “Cela reste le seul endroit où l’on peut personnellement nouer des contacts avec l’ensemble du secteur, où l’on peut discuter de divers problèmes et défis, évaluer des investissements et surtout, trouver des solutions ensemble également.” Même s’il accueille maintenant également les fromagers et poissonniers, le coeur de métier du salon reste pertinent pour le groupe-cible d’origine, à savoir les boulangers, bouchers et traiteurs. “Ce secteur représente toujours 90 % de l’offre.” En outre, certains produits destinés aux fromagers et poissonniers étaient déjà exposés par le passé, ajoute Luc Paeme. “Nous voulions simplement impliquer ce groupe-cible plus activement.”


Enthousiasme


Quoi qu’il en soit, l’organisation observe une réaction très positive vis-à-vis de ce nouveau concept. “Il n’est toutefois pas évident de tout exposer sur un stand d’une surface de 48 mètres carrés.” C’est pourquoi l’organisation indique aux exposants qu’il est surtout important d’exposer des produits universels pour le marché. “Cela n’a aucun sens de présenter dix balances qui sont à chaque fois destinées à un public de niche. Deux appareils qui peuvent convenir à l’ensemble du marché représentent une meilleure valeur ajoutée.” Sur le long terme, l’organisation est persuadée de pouvoir accueillir jusqu’à 150 voire 200 exposants. Elle n’exclut pas non plus d’étendre à nouveau les Journées de rencontre des professionnels de l’alimentation à trois jours par la suite. “Néanmoins, les stands de 150 mètres carrés appartiennent au passé. Ce qui nous tient à coeur,
c’est de réduire les coûts des exposants et de faire du contact avec le client une priorité.”


journées de contact
Plus d’informations:
www.contactdagen.be
ÉVÉNEMENT DÉDIÉ AUX COMMERCES DE DÉTAIL ALIMENTAIRES
2 3 – 2 4 O C T O B R E 2 0 2 2


INFOS PRATIQUE

Dimanche 23 octobre et lundi 24 octobre 2022, de 13 h à 20 h
Nekkerhal, Entrée 1, Plattebeekstraat 1, 2800 Malines

Accès gratuit après inscription sur www.contactdagen.be, à l’invitation d’un exposant ou avec un ticket gratuit.
Sans inscription ou invitation : 10 euros à la caisse. L’accès à ce salon est réservé aux professionnels.
Un ticket gratuit vous est o–ert avec cette édition de Pain & Pâtisserie..
Parking payant sur le parking visiteurs du Nekkerhal. Paiement à l’entrée du parking : forfait de 8 euros par véhicule.
Plus d’informations et inscriptions : www.contactdagen.be