Les boulangers sont au bord de l’étouffement: le pain «normal» pourrait atteindre 5€, «en 50 ans de carrière, je n’ai jamais vécu cela»

Le secteur de la boulangerie et de la pâtisserie est sans doute le plus touché actuellement par les crises (Covid puis énergétique) que nous devons digérer. Les boulangers sont au bord de l’étouffement. Leur président tire la sonnette d’alarme.

Les fins de mois, et pas qu’elles, sont difficiles pour pas mal de ménages belges pour le moment. Après la crise du Covid, nous avons à nous farcir celle des prix de l’énergie. Elle touche aussi tous les métiers et principalement les indépendants. C’est certainement le cas du métier de boulanger-pâtissier.

Le président de la Fédération francophone, Albert Denoncin le dit : « En 50 ans de carrière, je n’ai jamais vécu cela. On avait connu la crise du pétrole en 1974 puis la crise bancaire en 2008. Mais là, c’est du jamais vu ! On a d’abord eu la crise du Covid qui nous a fortement touchés. Puis, là, il y a la crise énergétique et la guerre en Ukraine ».

Source: Sudinfo