Le prix du pain augmente: «10 centimes de plus pour le pain blanc, 20 pour le gris»

Alors qu’une tonne de blé coûtait environ 260 euros au début du mois de février, son prixatteint aujourd’hui près de 400 euros. Et depuis la fin de l’année dernière, nous enregistrons des prix plus élevés pour le blé. Cette hausse a été causée par des récoltes décevantes dues à la sécheresse et aux conditions météorologiques imprévisibles en 2021. Aujourd’hui, c’est la guerre en Ukraine qui est à l’origine de la hausse du prix des céréales. Ce n’est pas sans raison que ce pays est appelé le grenier de l’Europe.

Pour la troisième fois en quelques mois, les Moulins de Statte sont contraints d’augmenter le prix de leur farine. Après la météo catastrophique de l’été dernier, c’est l’invasion russe en Ukraine qui en est cette fois la cause.

Les gérants de la boulangerie Liemans, qui exploitent aussi un magasin à Stockay, se font livrer plus d’une tonne de farine chaque semaine par les Moulins de Statte et devront par conséquent revoir leurs prix. « On n’a pas le choix, on doit tout recommencer, cela devient catastrophique. Tout augmente, l’électricité, le carburant, et même les emballages, on doit donc augmenter le prix de nos pains dès la semaine prochaine. »

En clair, le prix du pain blanc de 800 g augmente de 10 centimes et passe à 2,50 €, alors que le prix des autres pains (gris et spéciaux), augmente de 20 centimes. « Nous avons déjà dû hausser nos prix une première fois de 5 %, mais je pense que tous nos produits vont y passer, même ceux contenant des fruits… »

Source: Sudinfo, DM