Landelies : comité citoyen cherche boulanger/épicier

Comité citoyen cherche boulanger/épicier pour petit village sympathique. C’est l’initiative originale menée par un comité citoyen de Landelies, dans l’entité de Montigny-le-Tilleul. Dans le village, il y a encore quelques commerces de proximité mais il n’y plus de boulanger, de boucher ni d’épicier. Pour recruter et séduire un commerçant, le comité a eu l’idée de réaliser une étude de marché.

« Nous avons lancé une vaste enquête à travers un questionnaire distribué par tous les commerçants auprès de leur clients, explique Madeleine Fally, membre de ce comité citoyen. A la question du commerce manquant le plus à Landelies, c’est la boulangerie qui a fait l’unanimité suivie de l’épicerie. Il y a donc une demande, on en a la preuve d’autant que dans cette enquête, les habitants disent qu’ils y feraient leurs courses au moins 2 fois par semaine. »

L’idée est donc de faciliter le retour d’un boulanger. Le dernier a cessé ses activités en 1980. Et il y a des atouts. « Le bâtiment de l’ancienne boulangerie est idéalement situé en plein coeur du village, poursuit Madeleine Fally. Il est vaste, adapté. Le parking est facile, c’est un axe de passage fréquenté et puis surtout les autres commerçants du village ne demandent qu’à accueillir et soutenir un nouveau collègue. »

« Beaucoup de mes clients me demandent parfois pourquoi je ne me suis pas lancée dans l’alimentaire, confie Maryse Benedet qui a repris la librairie de Landelies il y a 23 ans. C’est impossible à gérer pour moi mais c’est pour ça, qu’avec le comité, nous voulons attirer un boulanger/épicier. Je suis certaine qu’il y a une demande et en plus, pour les autres commerçants ce serait un plus dans l’offre commerciale du village. »

Avis donc aux amateurs. Les conditions d’exploitation, d’achat, de location, tout est discutable, précise le comité citoyen. L’objectif est avant tout d’avoir rapidement un boulanger dans le village.
Source: RTBF