Travailler 7 jours sur 7 ? C’est alors 3.000 euros d’amende

Un boulanger français du département de l’Aude a récemment été pénalisé parce que son exploitation était ouverte sept jours sur sept. Ce qui est punissable, d’après un décret local établi il y a un siècle. Le boulanger Cédric Vaivre est soutenu dans sa protestation par le maire local, qui estime qu’une région touristique doit répondre aux nécessités des touristes. Une pétition a déjà rassemblé 2.000 signatures.