Hard discount en le supermarché local l’emporte

Hard discount en le supermarché local l’emporte

Les familles belges ont dépensé en moyenne moins d’argent en alimentation et boissons en 2017 et autant en alimentation fraîche qu’en 2016. Le Belge se comportait plus consciemment avec l’alimentation et diminuait les visites au magasin.

Le Belge moyen achète son alimentation fraîche, en premier lieu, au supermarché classique et à l’hypermarché. Ils ont perdu, l’année passée, presque 1 point pourcent de part de marché. Les herd discounters Aldi et Lidl ont poursuivi leur croissance (+ 0,8 point pourcent). Le supermarché local a franchi le bond le plus important et augmentait de 1,4 point pourcent. Le plus grand perdant est l’exploitation spécialisée, dont la part de marché est rabotée (- 0,9 point pourcent). Le marché public partage également les gifles (- 0,3 point pourcent). La vente directe à la ferme reste à niveau.

C’est ce qu’apprend le VLAM des chiffres que le bureau d’études de marché GfK Belgium a récoltés parmi son panel de 5.000 familles en 2017.