Deliveroo fait le point sur les tendances alimentaires des belges pendant le confinement

Des apéros virtuels aux soirées de rencontre avec Deliveroo, des célébrations d’anniversaire aux mariages virtuels, de nouvelles tendances sociales sont nées en Belgique alors que les gens cherchent de nouvelles façons de se connecter pendant cette période d’isolement.

Rien ne rapproche autant les gens que la nourriture, et les Belges sont toujours particulièrement curieux de connaître les habitudes alimentaires de leurs voisins. Après deux mois de confinement, Deliveroo fait le point sur certaines tendances intéressantes qui ont émergé, suite à l’analyse des données de commande.

1.“Le repas de crise” du pays

De nouvelles données provenant de Deliveroo ont permis de déterminer exactement quels sont les repas favoris des belges en cette période de confinement, et les résultats sont surprenants. Le hamburger, qui était le repas le plus populaire pour les Belges sur Deliveroo en 2019, ne se trouvent plus en tête du classement. Le “repas de crise” officiel du pays n’est rien d’autre que la cuisine belge, ce qui suggère qu’en raison des visites familiales limitées et à défaut des plats traditionnels préférés préparés par leurs proches, les belges se tournent vers la plateforme pour commander des boulettes, des spaghettis bolo à la belge, du poulet rôti avec de la compote et, bien sûr, des frites. Le reste du top 3 est complété par la cuisine italienne qui se retrouve en deuxième place, suivie par la cuisine américaine, y compris les hamburgers, en troisième place.

2. Plaisirs gourmands ou repas légers ?

Les Belges se laissent aller avec des desserts et des plaisirs gourmands plus que d’habitude. Les commandes de glaces ont augmenté de manière significative jusqu’à 2000%, et la demande de Tacos jusqu’à 500%. Quant aux fruits de mer, ceux-ci sont également beaucoup plus populaire qu’avant, avec une augmentation de 200%.

3. Nouvelle heure de table  

Comme la plupart des Belges font plus que jamais du télétravail et se déplacent moins, nous avons assisté à l’émergence d’une nouvelle heure du repas du soir, l’heure pointe des commandes de repas ayant avancé de 33 minutes. Alors qu’en moyenne, les commandes augmentent généralement vers 19h16, elles sont maintenant passées plus tôt, à 18h43, ce qui suggère que les Belges pourraient être en train de rêver de leur dîner juste après avoir pris leur goûter.

4. Ensemble c’est mieux

Dites bonjour aux commandes géantes. Avec des familles, des partenaires et des colocataires qui se sont retrouvés confinés, Deliveroo a enregistré des grandes commandes de groupes, du jamais vu auparavant, les repas de groupe dépassant rapidement les commandes de repas individuels. Jusqu’à 60 % des commandes sont désormais pour des groupes de deux personnes ou plus. Avant la crise, la majorité des commandes étaient principalement destinées aux personnes qui commandaient seules.

5. Une virée le vendredi tout en restant chez soi

Comme les Belges ne peuvent pas sortir le vendredi soir, Deliveroo a constaté que le vendredi rivalise désormais avec le samedi comme jour le plus populaire du week-end pour commander des plats à emporter. Il semble que commander le vendredi soit la nouvelle norme, les vendredis soir à la maison sont devenu des soirées gourmandes dans tout le pays.

Rodolphe Van Nuffel, porte-parole de Deliveroo, commente : « Nous sommes heureux que Deliveroo puisse apporter ces petits moments de bonheur dans les foyers à travers le pays et que les gens se sentent bien chez eux tout en soutenant les restaurants qui ont dû fermer il y a deux mois ».  

Mesures mises en place par Deliveroo pendant la crise COVID-19:

Pour les coursiers:

  • En attendant la livraison imminente des masques, gels désinfectants et autre matériel sanitaire, les coursiers peuvent demander le remboursement à hauteur de €25 pour tout achat déjà effectué
  • Un fond de soutien a été développé pour les coursiers qui seraient empêchés d’effectuer des courses étant contaminés par le virus ou étant en isolement ou quarantaine
  • La livraison sans contact est obligatoire entre coursier, restaurateur et client, afin que chaque intervenant restaurants garantit aux consommateurs une livraison effectuée en toute sécurité. Les coursiers peuvent trouver plus d’information sur le site web.

Pour les restaurants:

  • Les zones de livraison existantes ont été étendues afin de se rapprocher davantage de clients potentiels.
  • Des équipes dédiées travaillent 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 pour aider les restaurants qui souhaitent livrer.
  • Les frais d’inscription sont limités pour les nouveaux restaurants qui souhaitent s’inscrire.
  • Le paiement se font de manière hebdomadaire et non plus toutes les deux semaines. Cela afin de permettre aux restaurants, obligés de fermer leurs portes au public depuis l’entrée en vigueur des premières mesures de confinement de disposer plus rapidement de liquidités.
  • En partenariat avec CentralApp, le groupe Facebook citoyen « Aide aux restaurateurs #COVID19 » et le guide Petit Futé, une liste est mise régulièrement à jour des restaurants qui restent en activité afin de les soutenir: aide-aux-restaurateurs.be
  • Deliveroo a développé des outils de marketing personnalisés en ligne pour les restaurants pour informer aux clients que les chefs proposent des services de livraison.
  • Une campagne HELPHORECA a été créée pour soutenir la demande
  • Des conseils d’experts et des recommandations sur l’utilisation de la plateforme afin d’assurer la sécurité de nos partenaires sont proposés sur un site web dédié aux restaurants.
  • Nous maintenons un contact étroit avec les autorités et les fédérations concernées pour faire part des préoccupations et le besoin de soutien gouvernemental aux restaurants.