Boulanger de Saint-Nicolas maîtrise ses assaillants

Les deu

x assaillants qui voulaient cambrioler la boulangerie d’Emmanuel Verheyen de Saint-Nicolas, s’en mordent sans doute les doigts. Le boulanger a montré clairement qu’il n’avait pas peur et il en a maîtrisé un d’eux, tandis que l’autre s’est enfui de peur.