Le Belge a changé ses habitudes alimentaires

Les pizzas et quiches fraîches font un énorme « boom » (+ 23 % en un an) et les plats cuisinés frais font aussi partie du quotidien des consommateurs (+ 3 %). Le pain est toujours en diminution.

L’enquête commandée par le magazine spécialisé Gondola (réalisé notamment grâce à des statistiques réalisées par GFK et VLAM) nous donne les habitudes des ménages belges en matière de consommation de produits frais (enquête menée auprès de 5.000 personnes entre juillet 2018 et juin 2019).

Premier chiffre : les ménages belges ont dépensé 10,8 milliards d’euros en produits frais, soit 1,2 % de plus qu’au cours de la période précédente).

Mais qu’y a-t-il de frais dans notre assiette ? On peut dire que les basiques ont diminué. La pomme de terre fraîche notamment (- 4 %), notamment à cause de l’augmentation de son prix. Idem pour les légumes (- 3 % par habitant) ou les fruits (- 4 %).
Moins de pain, de fromage

Les préférés ? Tomates et carottes et la banane qui ravit la première place à la pomme.

Le pain

Toujours en diminution, le pain. Les achats ont chuté d’un pour cent. Pas mieux pour le fromage (-0,7 %). Heureusement, le lait est en progression, surtout en Flandre. Le Belge met moins de viande et de charcuterie dans son assiette. « Pour la viande, on note une diminution mais moins forte que lors de la dernière étude », précise l’enquête. Le Belge mange, entre 2018 et 2019, davantage d’œufs (+ 4 %). Il aime aussi le poisson frais mais son prix reste un obstacle. Dès lors, il se tourne vers les préparations fraîches ou les salades.

Le frais: les plats préparés.

Ce qui marche dans le frais ? Les plats préparés. Au top du classement notamment, les quiches et les pizzas. C’est la tendance du flexitarien, notamment, qui changera son régime alimentaire en remplaçant la viande par la quiche aux légumes ou la pizza au fromage.

Cette catégorie est en plein boom. Dans ce classement, ce sont toujours les préparations qui entrent dans le top 3. Les poissons préparés ou encore les préparations de pommes de terre fraîches transformées. Pas difficile à trouver dans les rayons : même les grandes marques spécialisées en surgelés, comme McCain, vous proposent des frites précoupées et fraîches.

134 visites par an

Facile, tendance et sans doute l’impression de manger mieux. Où achète-t-on enfin ? Peu de données dans cette étude qui dit cependant que le Belge aime moins se rendre au magasin : 134 visites par an pour 185 en 2008. Et visiblement, ce sont les commerces très spécialisés qui trinquent le plus.

Source: Sudinof