Engis: par solidarité, Tartempion vend les journaux du libraire

Puisque les commerces non alimentaires doivent fermer le week-end, de nombreuses librairies se trouvent démunies. Pour aider son confrère commerçant, Yannick Joannes, de la boulangerie Tartempion à Engis, propose depuis ce samedi les journaux de Jean-Louis Streel.

Âgé de 75 ans, Jean-Louis Streel, libraire à Engis (rue de la Croix Rouge), a toujours été très actif. La décision du gouvernement de fermer les commerces non alimentaires le week-end le plonge dans le désarroi. Client de la boulangerie voisine Tartempion, il s’y est rendu ce samedi matin, très inquiet. « Il m’a dit qu’il avait reçu son stock de journaux mais qu’il ne pouvait pas le vendre. Je lui ai alors proposé de vendre les journaux à sa place, ici à la boulangerie. Je ne prends aucun frais, c’est uniquement par solidarité », rapporte Yannick Joannes, le patron boulanger.

Lisez plus

Source: Sudinfo